Près de deux semaines après la polémique autour de la visite à Taïwan de la présidente de la Chambre des représentants américaine Nancy Pelosi, la visite d’une autre délégation américaine à Taipei a suscité de nouvelles tensions avec Pékin. La présidente taïwanaise Tsai Ing-wen a reçu cinq membres du Congrès dirigés par le sénateur démocrate Ed Markey au palais présidentiel. La partie chinoise a parlé d’une autre « provocation » et annoncé de nouvelles manœuvres autour de Taïwan par voie aérienne et maritime. L’armée chinoise continuera à « se préparer à la guerre ».

« La visite à Taïwan de la délégation du Congrès américain dirigée par le sénateur Ed Markey viole de manière flagrante le principe « Une seule Chine » et les trois communiqués conjoints sino-américains, ainsi que la souveraineté et l’intégrité territoriale de la Chine, envoyant un mauvais signal aux forces indépendantistes séparatistes de Taïwan. », a déclaré dans un communiqué le porte-parole du ministère chinois de la Défense Wu Qian, pour qui Taïwan est « de la Chine et aucune ingérence étrangère n’est autorisée ». Wu Qian accuse les États-Unis de perturber et de détruire la paix et la stabilité dans le détroit de Taiwan.

5/5 - (8 votes)
News:  La Première ministre finlandaise Sanna Marin dans la tempête : visionnez une deuxième vidéo. Il se défend : "J'ai fait des tests antidopage"

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page