En Espagne, les abonnements aux trains locaux dans les grandes et moyennes villes resteront gratuits pendant toute l’année 2023 : c’est ce qu’a décidé le gouvernement espagnol, qui vise à prolonger une mesure déjà entrée en vigueur le 1er septembre et actuellement en cours valable jusqu’au 31 décembre.

L’annonce est venue de la ministre du Trésor, María Jesús Montero, lors d’une conférence de presse au cours de laquelle elle a présenté le projet de loi de finances pour l’année prochaine. Montero a expliqué qu’en plus d’étendre la mesure, il en fera une politique structurelle pour surveiller son impact. Le budget comprendra une dotation de 700 millions d’euros pour le ministère des Transports, de la Mobilité et de l’Agenda urbain, ce qui représentera une augmentation de 41,2 % par rapport à l’année dernière.

Montero a expliqué que l’extension des cartes de voyage gratuites est due au fait que rendre les transports moins chers est devenu « une politique structurelle du gouvernement pour l’année prochaine », c’est pourquoi sa continuité sera également analysée dans les années à venir. « Notre objectif est de soulager les familles, en particulier celles à faible revenu qui utilisent les transports publics, et surtout de contribuer à l’autonomie énergétique de l’Espagne et de l’Europe », a-t-il ajouté. Le ministère sera chargé d’évaluer l’évolution de la pollution, des émissions et d’autres indicateurs environnementaux lors de l’application de cette intervention qui vise à contribuer à l’autonomie stratégique de l’Espagne et de l’Union européenne, et devrait la réévaluer en décembre 2023. .

Le Premier ministre Pedro Sánchez et son gouvernement avaient lancé la mesure cet été, dans le cadre d’un train de mesures visant à amortir la forte inflation, économiser l’énergie et encourager les transports publics. La décision de subventionner le prix des billets Renfe a été conçue avant tout pour aider les jeunes étudiants et travailleurs qui utilisent quotidiennement ce moyen de transport.

News:  Comment faire un autographe avec votre plus grande amie

Actuellement, 1,5 million de laissez-passer de ce type ont déjà été délivrés, selon la société responsable du trafic des voyageurs sur les chemins de fer espagnols, Renfe. La mesure a particulièrement réussi en Catalogne, où 13 % de la population active en ont acheté, contre 11 % dans la région de Madrid.

Le ministre des Finances n’a pas précisé si la remise de 30% appliquée par le gouvernement central aux abonnements pour les transports publics urbains (bus, métro et tramway) sera également prolongée à partir du 1er janvier. Dans des villes comme Barcelone, Bilbao, Madrid et Palma de Majorque, les mairies ont augmenté la remise à 50 % ; à Málaga, 40 %.

Votez pour ce post

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page