13 janvier 2001 : Miguel Nuno Gomes de Fiorentina célèbre son but lors du match Fiorentina contre AC Milan Serie A joué au stade Artemio Franchi de Florence. Crédit obligatoire : Grazia Neri / ALLSPORT

L’ancien attaquant portugais de la Fiorentina Nuno Gomes a parlé à Pied d’orce sont ses mots sur son expérience à Florence, où il est arrivé après les adieux de Batistuta:

« Terim m’a convaincu de venir à Florence, j’ai tout de suite été conquis par lui et même les fans n’ont pas tardé à tomber amoureux de son jeu, le regret est celui d’avoir peu travaillé avec lui mais il a laissé sa marque sur chacun de nous , il était comme un frère, il a tout donné pour chacun de nous, comme s’il était un frère. Vraiment une bonne personne et pour un footballeur c’est important. Il nous a fait nous sentir importants et avec lui, nous étions convaincus que nous gagnerions tous les matchs dans tous les domaines. Quand je suis arrivé, le maillot numéro 9 était libre mais je n’en voulais pas car c’était de Bati, je voulais mon 21 mais c’était de Bressan, donc Terim a personnellement appelé Bressan et m’a fait donner son numéro de maillot »

L’AGENT DE BIANCO PARLE

Ag. Bianco : « Beaucoup d’équipes le voulaient, mais la Fiorentina a fait mieux que 10 apparitions en Serie B. »

Votez pour ce post
News:  Graves erreurs d'arbitrage contre la Fiorentina, Dimarco rate le rouge et le but final est marqué par une faute manifeste

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page