Ivan Juric, entraîneur du Torino, lors de son entretien avec Sky, après la défaite contre Sassuolo, a parlé de la piètre qualité du football italien, donnant un exemple avec son joueur, Vlasic. Voici ses mots : « Vous me posez toujours des questions sur Vlasic, comme si de quel phénomène nous parlions. Vous devez tous comprendre que le football italien est désormais à un niveau bas. Le premier ministre est un autre monde. Vlasic a maintenant du mal à s’adapter, mais étant un championnat avec peu d’idées techniques, il s’en sortira bien. En Italie, on a compris que l’écart est énorme, et puis l’objectif est de prendre ces bons joueurs Premier, qui passent ici pour des phénomènes parce qu’ils font la différence. Pourquoi tous les joueurs plus âgés, pour la plupart, jouent-ils encore en Italie ? Parce qu’ils peuvent encore faire la différence ». Il le ramène Alfredo Pedullà sur son site.

SITUATION RIGORISTE DE LA FIORENTINA

Qui est le tireur de penalty de la Fiorentina ? Niccolini explique : « Si Nico joue, il bat Nico, Biraghi en avait envie »

Votez pour ce post
News:  seront parmi les appelés. Dehors Igor et Zurkowski "

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page