Actualité

La demande présentée par les ministres français d’interdire les tests qui certifieraient la « pureté sexuelle » d’une femme. Pour l’OMS, c’est une forme de discrimination fondée sur le sexe

[kk-star-ratings align="center" reference="auto" valign="bottom"]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page