La Russie a opposé son veto au projet de résolution du Conseil de sécurité de l’ONU, empêchant la condamnation formelle du référendum voulu par Vladimir Poutine en Ukraine, pour annexer les régions du Donbass. Dix membres du Conseil de sécurité ont voté pour, un contre et quatre autres se sont abstenus. Le texte a été préparé par les États-Unis et l’Albanie. « Le projet de résolution n’a pas été adopté en raison du vote négatif d’un membre permanent du Conseil », a déclaré l’ambassadeur de France à l’ONU De Rivière lors d’une réunion du Conseil de sécurité de l’ONU, écrit Ria Novosti.

Comment s’est passé le vote

La Russie a opposé son veto à la résolution du Conseil de sécurité de l’ONU condamnant l’annexion des quatre régions ukrainiennes occupées par le référendum voulu par Poutine. Outre dix voix pour, quatre pays (Chine, Inde, Brésil et Gabon) se sont abstenus.

« La position de la Chine sur l’Ukraine est cohérente et claire : la souveraineté et l’intégrité de chaque territoire doivent être sauvegardées », a déclaré le représentant de Pékin pour expliquer l’abstention de la Chine. « La priorité – a-t-il ajouté – est de tout faire pour faire baisser la tension et amener les parties à des négociations. Chaque initiative du Conseil de sécurité doit être prise pour faciliter une solution ».

Le représentant gabonais au Conseil de sécurité de l’ONU a en revanche expliqué son abstention dans la résolution condamnant le « référendum » pour l’annexion de l’Ukraine à la Russie avec l’intention de privilégier une « solution diplomatique entre les deux pays ». La résolution devrait être présentée à l’assemblée générale dans les prochains jours.

News:  Comment acheter un appartement a paris ?

Lire la suite aujourd’hui

Votez pour ce post

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page