Vincenzo Italiano pris la parole à la fin du match perdu contre Bologne depuis la salle de presse du stade Dall’Ara à Bolognece sont les mots de l’entraîneur de Fiorentina:

« Je crains qu’on ne gagne pas les matchs, même les épisodes ne nous tirent pas dessus, on a donné deux cadeaux à l’adversaire, après l’avantage qu’on ne pouvait jamais perdre, de grosses responsabilités à moi et à tous, mais ce sont de plus en plus celles du entraîneur. Sur Dodò, je suis allé à l’encontre de mes principes, un joueur qui grandissait beaucoup s’est fait mal.

L’équipe n’est pas dans le ballon, elle n’a pas de problèmes psychologiques, on la perd parce qu’on n’a pas eu la perception du danger, on a donné la victoire à Bologne, j’ai mis 6 attaquants, on n’est pas dans le ballon, malheureusement ça arrive . Si entre 6/7 matchs c’est encore comme ça alors on sera dans le ballon.

Je ne parle pas de l’arbitre, les responsabilités sont les miennes, on a fait nos erreurs et on perd un match qui après notre but est impossible à perdre. Ce n’est pas de la superficialité, malheureusement ce que nous ne faisons pas avec la plus grande attention nous fait perdre, nous n’en sommes qu’au sixième jour, aujourd’hui nous jetons des points, retroussons nos manches, j’attends de la croissance chaque semaine mais je suis toujours attentif à les erreurs que nous pouvons faire lorsque nous baissons le ‘Attention.

LES CARTES DE RAPPORT DE LA FIORENTINA CONTRE BOLOGNE

BULLETIN VIOLET : IGOR, VENUTI ET TERRACCIANO ENVOYENT LA FIORENTINA EN ENFER

Votez pour ce post
News:  Atalanta, Koopmeiners et Demiral récupèrent pour la Fiorentina. Zapata vers le forfait

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page