Daniel Murtagh en 2019 avait battu à mort son ex-petite amie Nadine Lott pendant que leur fille de 6 ans dormait, il y a trois jours il a lui-même été victime d’un passage à tabac vicieux dans la prison des Midlands où il purge une peine à perpétuité.

Daniel Murtagh s’est retrouvé le visage éventré « de la tempe au menton » selon les médias britanniques. « Murtagh perdait beaucoup de sang lorsque le personnel pénitentiaire l’a secouru et l’a transporté d’urgence à l’hôpital local de Portlaoise. « Il portera les cicatrices de ce qui s’est passé aujourd’hui pour le reste de sa vie », expliquent les agents pénitentiaires qui rapportent l’histoire pour régler ses comptes. avec d’autres détenus.

Le meurtre de Nadine Lott à son domicile d’Arklow, dans le comté de Wicklow, a choqué l’opinion publique britannique. La femme a été si sévèrement mutilée que son visage était à peine reconnaissable, et le personnel médical arrivé sur les lieux aurait été « profondément choqué » par ses blessures. Nadine est décédée trois jours plus tard de blessures « extrêmes et absurdes » à l’hôpital St Vincent. Au cours du procès, il a été fabriqué qu’il avait subi des « blessures traumatiques à la tête, au cou et à la poitrine ». La voisine du couple, témoin au procès, a déclaré au procès qu’elle avait trouvé Murtagh « dans une position accroupie » au-dessus de la victime, les mains autour du cou et des épaules. Elle a dit qu’il laissait échapper un « grognement » et qu’il était « furieux » lorsqu’il l’a attaquée.

Votez pour ce post
News:  L'amour est dans le pré : c'est ce que confirme la science !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page