Au cours de la conférence de presse de Barak, il y avait aussi une occasion pour Danièle Prade pour faire le point sur la situation, ce sont les propos du directeur sportif de Fiorentina sur Ikoné, Cabral Et Jović:

Ikonè est un joueur qui a gagné le championnat avec Lille, il a joué la Ligue des champions, on a misé sur lui car on voulait un ailier avec ces caractéristiques. Doué d’une grande technique, c’est un gars sensible, il rencontre des difficultés et souffre de cette situation, ce matin est la première chose dont j’ai parlé avec l’italien, l’entraîneur a dit qu’il devait débloquer car c’est un joueur avec une grande technique, quelque chose doit sortir, nous essayons de tirer le meilleur parti de lui, nous sommes sûrs qu’il réussira. Cabral a des difficultés mais c’est normal d’en avoir, hier il n’a pas eu de chance, il manque une étincelle, pour la pointe c’est comme ça. Il en va de même pour Jovic qu’on a l’obligation d’attendre, c’est un joueur qui il y a deux ans et demi a été payé 70 millions par le Real Madrid. Ce qui m’inquiète en ce moment, ce sont les sifflets, car la négativité apporte de la négativité et la positivité apporte des choses positives. Les coups de sifflet au président sont ceux qui m’ont le plus fait mal, après qu’il m’ait donné carte blanche, les problèmes sont les miens et ceux des joueurs »

Barak s’exprime : « Je ne m’attendais pas à jouer tout de suite. Beaucoup d’occasions, très bientôt nous marquerons beaucoup « 

Votez pour ce post
News:  Même Bob Sinclair n'en peut plus, en discothèque il s'énerve et dit non à la chorale : "Pioli est en feu"

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page