Gabriel Batistuta parle depuis Festival sportif de Trente organisé par La Gazzetta dello Sportvoici ses mots depuis la scène de l’événement :

« Pour moi la Fiorentina c’est ma famille, j’ai passé 10 ans à Florence, quand je suis arrivé je pensais que le foot n’était pas pour moi car le niveau était très élevé, j’ai commencé à jouer, j’ai épousé la cause des Florentins, ce n’est pas facile car en Florence il y a un grand sentiment d’appartenance important, heureusement je l’ai compris tout de suite, j’en suis tombé amoureux. Florence pour moi, c’est ma famille, il y a ma cause et ma famille, très similaire à ce que Zanetti fait à l’Inter mais la différence est que je suis en dehors de la société en ce moment.

Le but contre la Fiorentina avec le maillot de la Roma ? Nous étions avant tout des professionnels sérieux, pour la Fiorentina j’ai laissé mes chevilles et toutes les gouttes de sueur pour gagner quelque chose, j’ai tout donné pour essayer de le faire. A Rome, ils voulaient gagner le Scudetto, que je n’avais pas, j’ai travaillé dur pour le gagner, à un certain moment j’ai trouvé la Fiorentina devant et j’ai réussi à mi-chemin pour être professionnel, j’ai marqué et c’était un moment étrange, même les gars de la Roma savaient ce que je ressentais pour la Fiorentina et ils ne savaient pas s’ils devaient me laisser tranquille ou me prendre dans leurs bras.

Je tiens à m’excuser auprès de l’Inter, au cours de ma carrière ils m’ont courtisé plusieurs fois, il y avait un respect mutuel, j’aimais beaucoup la façon de faire de Moratti, il était intéressant pour son élégance dans son discours, quand je suis allé à l’Inter. Je n’ai rien fait parce que je n’avais pas de chevilles, c’était une de mes erreurs. Mais ensuite j’ai donné un gros coup de main pour que l’Inter prenne Lautaro, j’ai été consulté dans cette période après que Lautaro ait joué 3/4 matchs en Argentine, je les ai rassurés car Lautaro fait beaucoup de ce que j’aurais aimé faire à l’Inter. Je n’ai pas beaucoup joué à l’Inter parce que je me suis blessé après un combat avec Emre, ça m’a mis très en colère parce que ce garçon était ma moitié, avec cette blessure j’ai mis fin à ma carrière italienne là-bas »

News:  Fête pour l'adieu du surintendant Pessina, le "Signor no" qui a exaspéré Commisso

PARCE QU’IL EST DIFFICILE DE VOIR BATISTUTA ALLA FIORENTINA EN CE MOMENT

Quiconque pense que Batistuta peut retourner à la Fiorentina a tort, Barone et Commisso seraient évanouis

Votez pour ce post

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page