La population chinoise décline pour la première fois en 60 ans. Même la nation la plus peuplée de la planète est en crise démographique : fin 2022, la population chinoise était en fait de 1,41 milliard d’habitants, en baisse de 850 000 unités de moins qu’en 2021. Les chiffres ont été annoncés par Kang Yi, commissaire de la Bureau national des statistiques de Chine. Les données sont percutantes, car pour la première fois depuis 1961, la population chinoise est en déclin, avec un taux de natalité national qui a atteint un plus bas historique : 6,77 naissances pour 1 000 femmes.

Le taux de natalité en Chine est en baisse depuis des années. Pékin a adopté diverses politiques pour ralentir la tendance mais, malgré l’abolition de la politique de « l’enfant unique », le pays est entré « dans une ère de croissance démographique négative », a déclaré Kang Yi.

L’hiver démographique arrive aussi en Chine

La Chine a atteint un point de basculement démographique en 2022, contrairement à tout ce qu’elle a connu depuis le « Grand bond en avant » de Mao Zedong au début des années 1960. Cette baisse, la première depuis 1961, pourrait faire de l’Inde le pays le plus peuplé du monde. Les naissances chinoises en 2022 s’élevaient à 9,56 millions contre 10,41 millions de décès – elles étaient respectivement de 10,62 et 10,14 millions en 2021 -, tandis que le nombre de naissances pour mille habitants est tombé à 6,77 en 2022 contre 7,52 en 2021.

En 2016, après des décennies, la Chine a mis fin à la politique de l’enfant unique imposée depuis les années 1980 pour contenir le boom démographique, desserrant les liens sur la planification familiale au point de permettre à chaque couple de pouvoir avoir trois enfants à partir de 2021, mais en réalité un nombre illimité. Malgré les efforts, la tendance au vieillissement de la population ne s’est pas inversée, créant des difficultés croissantes pour un pays qui s’appuie sur son immense bassin de main-d’œuvre pour stimuler la croissance économique.

News:  Les meilleurs nouveaux minivans et fourgons de 2022

La santé de l’économie chinoise

Même le PIB chinois en 2022 a moins augmenté que d’habitude, de seulement 3% par rapport à 2021, plombé par la stratégie zéro-Covid du gouvernement, qui n’a été abandonnée que récemment. Un record historique pour la République populaire l’année dernière, accompagné de l’un des pires effondrements de la croissance économique depuis près d’un demi-siècle : en 2022, le PIB a augmenté de 3 %, manquant l’objectif officiel d’« environ 5,5 % » et freinant fortement par rapport à la croissance de 8,4 % en 2021.

Pourquoi la Chine pourrait s’éloigner de la Russie

Si l’on exclut l’expansion de 2,2 % depuis le début de la pandémie en 2020, il s’agit du pire résultat depuis 1976, la dernière année de la révolution culturelle qui a duré une décennie et qui a marqué l’économie chinoise.
D’autres indicateurs économiques publiés en décembre, comme les ventes au détail et la production industrielle, ont dépassé les attentes tout en demeurant faibles.

Lire la suite aujourd’hui

Votez pour ce post

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page