Eaux troubles pour la Lazio après la lourde défaite en Ligue Europa à Midtjylland, un 5-1 après lequel il n’y a pas grand-chose à dire si ce n’est baisser la tête et travailler pour repartir immédiatement en championnat lors du match aller à Crémone. Après le match, Ciro Immobile a présenté ses excuses aux supporters des Biancocelesti, notamment en ce qui concerne les 225 supporters fidèles qui se sont lancés dans le voyage au Danemark, supporters à qui le club a alors annoncé qu’il rembourserait le billet.

De son côté Maurizio Sarri dans la chaleur après le coup de sifflet final a été très dur, lançant des accusations graves et obscures au vestiaire, mais faisant aussi l’hypothèse d’un scénario sensationnel qui le concerne personnellement : « C’est difficile de comprendre les raisons : parce que si la motivation c’est moi, je dois prendre du recul, si c’est la faute d’un joueur il doit être vendu instantanément. Quelqu’un qui insinue ce germe au sein de ce groupe est forcément là ».

On pensait à une sortie dictée par l’adrénaline du moment, mais d’après ce que révèle Il Messaggero, le technicien toscan réfléchit vraiment à sa démission. C’est la tentative extrême de secouer la Lazio, après avoir reconnu amèrement qu’en 14 mois, il n’a pas été en mesure d’inculquer à l’équipe sa vision maniaque du football qui doit être mise en œuvre toujours et dans tous les cas, sans ces dérapages inattendus et douloureux qu’ils nient le biancoceleste formation cette continuité nécessaire pour s’élever à un niveau supérieur.

Le journal romain parle d’un véritable « effondrement émotionnel » de Sarri, qui attend désormais une réponse forte de ses joueurs face à Cremonese, faute de quoi il pourrait arriver à la conclusion drastique qu’il est le problème. Il ne manque pas de la confiance du club, au contraire Claudio Lotito exclut fermement toute hypothèse d’adieu : « Sarri ne s’en va pas, il reste à sa place, il n’y a aucun doute. Il a parlé dans un moment de désespoir. Cependant, le problème de la Lazio doit être résolu une fois pour toutes et immédiatement. Et dire que cette fois aussi, pour motiver tout le monde, j’avais aussi payé d’avance mes salaires d’octobre… ». Il le ramène Page de fan

News:  surprenez Bonaventura. Duncan et Nico Gonzalez ne s'en remettent pas

LA COULISSE DU COURRIER DU FIORENTINO

Contexte Corriere, Italiano avait demandé à l’entreprise un défenseur après la vente de Nastasic

Votez pour ce post

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page