Vincenzo Italiano pris la parole en salle de presse après le contre décevant la RFSce sont les mots du technicien du Fiorentina:

« Je suis désolé de quitter le stade avec les sifflets, on a tiré 30 fois, je pense que c’étaient des sifflets de frustration de la part des supporters, on paye le manque de faim, on fait match nul un match géré de bout en bout. Il n’y a rien à dire, il faut se donner l’alarme devant le but, il y a des moments dans le jeu où tu peux lâcher, inutile de pinailler, on s’entraîne à tirer 30 fois, et on l’a fait, on a un problème de but . Nous sommes déçus, je n’ai rien d’autre à dire. Je ne connais que la voie de l’entraînement et de la percée individuelle. « 

CARTES DE RAPPORT DE LA FIORENTINA

BULLETIN VIOLET, IKONE ET CABRAL DEUX FANTÔMES, JOVIC FAIT PRESQUE PIRE, BARAK JOIE ET ​​DOULEUR

Votez pour ce post
News:  BULLETIN VIOLET, VENEZ DE L'HORREUR, KOUAME VIVACE, FLOP MANDRAGORA, BARAK ESSAYEZ-NOUS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page