Une femme a été arrêtée pour avoir tenu une pancarte anti-monarchiste alors que la foule attendait le cercueil de la reine Elizabeth II devant la cathédrale St Giles à Édimbourg. La police écossaise a déclaré que la femme de 22 ans avait organisé la manifestation peu de temps avant la proclamation du roi Charles III à Édimbourg alors que des milliers de personnes se rassemblaient dans la ville. Mais ce ne serait pas le seul cas : comme le rapporte le Mirror, d’autres pancartes insultant la famille royale ont été supprimées.

Un porte-parole de la police écossaise a déclaré: « Une femme de 22 ans a été arrêtée devant la cathédrale St Giles à Édimbourg le dimanche 11 septembre 2022 pour avoir violé le moment paisible. » Le roi Charles III et Camilla, la reine consort, se rendront à Édimbourg lundi pour participer à une cérémonie à la cathédrale Saint-Gilles. Ils retourneront ensuite à Londres où le corps de la reine sera exposé jusqu’aux funérailles prévues à l’abbaye de Westminster le 19 septembre.

Pour l’événement – auquel participeront de nombreux dirigeants mondiaux – un service de commande rigoureux était prévu avec le déploiement de milliers d’agents et une zone d’exclusion aérienne mise en place au-dessus de Londres dès lundi matin.

Votez pour ce post
News:  Le Canada saisit 26 millions de dollars d'Abramovich pour reconstruire l'Ukraine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page