NEM est une crypto-monnaie qui a été créée en 2014 par des développeurs de la société Japonaise du même nom. Elle se distingue par sa rapidité d’exécution et son système de consensus décentralisé. NEM est basée sur le protocole XEM, un protocole décentralisé qui permet l’échange de données entre les différents utilisateurs.

Le fonctionnement de NEM repose sur la technologie Blockchain, c’est-à-dire une base de données distribuée et sécurisée. Cette technologie permet d’effectuer des transactions rapides et sûres entre les utilisateurs.

Où en sommes-nous sur POLKADOT (DOT) / KUSAMA (KSM) ? Analyse CRYPTO !

Cours du NEM en 2022

Le naira est en train de connaître une chute vertigineuse. En effet, le Naira a perdu plus de 30% de sa valeur depuis quelques années.

La monnaie nationale pourrait même atteindre 0,50 dollar d’ici l’année 2022. Cela risque d’entraîner un manque à gagner important pour les entreprises locales et les consommateurs nigérians qui doivent s’approvisionner en euros américains.

crypto NEM

L’avenir du NEM

Le Nigéria est l’un des pays les plus riches du continent africain. Avec une population de 160 millions d’habitants, c’est un marché qui a encore de beaux jours devant lui.

L’économie nigériane connaît actuellement une croissance soutenue et la récession ne semble pas être à l’ordre du jour. Cependant, le niveau d’instabilité politique pourrait freiner le développement économique du pays.

Le gouvernement nigérian a toujours été en mesure de mettre en œuvre des réformes ambitieuses afin de favoriser la croissance et le développement économique.

La plupart des investissements publics ont été dirigés vers les infrastructures telles que les routes, les ports et les centres commerciaux, ce qui a permis au secteur privé local d’y participer activement.

Les investisseurs étrangers souhaitent également participer au développement du Nigéria en y apportant leur expertise financière et industrielle afin de faire profiter aux entreprises locales des avancés technologiques qu’ils peuvent proposer. Enfin, il faut savoir que la demande intérieure reste importante au Nigéria : l’État encourage fortement sa population à consommer, notamment grâce à la baisse du prix du carburant ou parfois même par une politique volontariste dans certains domaines comme celui des taux d’intérêts bas sur certaines durée.

Le NEM, une arnaque ?

L’effet NEM est un phénomène qui s’est répandu depuis quelques années sur la toile.

Le NEM, cela signifie « Nouvelle Economie Monétaire ».

Il s’agit d’un système de paiement en ligne qui permet aux utilisateurs de faire des achats sans avoir à utiliser leur carte bancaire. Ce nouveau système permet également aux utilisateurs de recevoir des paiements directement sur leur compte bancaire.

La particularité du système NEM, c’est qu’il n’y a pas besoin d’avoir un compte bancaire ou une carte bleue pour payer en ligne.

Les utilisateurs peuvent se servir de ce système en toute liberté et ne sont pas obligés de rentrer dans les détails concernant leurs informations personnelles telles que leur numéro de carte bleue ou autres données personnelles. Ensuite, ils peuvent décider si oui ou non ils souhaitent accepter les paiements par ce moyen. Cependant, il faut savoir que la plupart des sites marchands refusent les paiements par NEM. De plus, le système NEM présente des risques financiers pour l’utilisateur puisqu’il ne dispose pas encore d’une solide base financière qui garantit sa stabilité et sa durabilité.

News:  Prélèvement CA Consumer Finance : qu’est-ce que c’est et comment l’arrêter ?

Les risques du NEM

Le NEM est une monnaie virtuelle qui a vu le jour en 2018, et qui se base sur la blockchain. Cependant, cette monnaie est encore très peu connue du grand public.

Le NEM est une monnaie virtuelle qui a été créée par Charlie Lee, un développeur informatique américain.

Il s’agit d’une crypto-monnaie qui fonctionne sur la blockchain Ethereum. Ainsi, elle est basée sur les smart contracts (contrats intelligents). Elle est également appelée « NXT » ou « Tether » en anglais.

La particularité de cette monnaie réside dans le fait qu’elle n’est pas rattachée à un pays particulier et que son cours n’est pas indexé sur celui des autres devises traditionnelles.

Le NEM ressemble beaucoup au Litecoin (LTC) ou à l’Ethereum Classic (ETC). Cette monnaie permet de faire des transactions financières entre particuliers mais aussi entre professionnels sans passer par un intermédiaire financier classique comme les banques et autres institutions financières traditionnelles. En effet, il suffit de posséder une adresse pour pouvoir envoyer ou recevoir des NEMs entre utilisateurs, sans avoir besoin de passer par un système bancaire centralisé tout en assurant une meilleure sécurité aux transactions grâce aux technologies cryptographiques dont elle dispose.

Les risques du NEM ? Le principal risque lié à l’utilisation du NEM concerne sa faible liquidité : il s’agit d’un projet relativement jeune dont la communauté ne semble pas très importante ni active contrairement aux projets plus anciens comme Bitcoin ou Etherum. De plus, le cours de cette crypto-monnaie n’est pas fixe : il fluctue constamment selon l’offre et la demande

Les prévisions pour le NEM

L’économie de la Nouvelle-Calédonie connait une croissance importante depuis plusieurs années.

L’année 2014 a été marquée par un taux de croissance moyen de 2,8% (estimation), supérieur à celui du territoire national et au niveau des pays les plus dynamiques : l’Australie et l’Indonésie. Cette croissance est tirée par celle de la consommation des ménages (+2,1%) et des investissements publics (+9%).

La production se maintient à un niveau élevé (+3,4%), grâce notamment aux investissements miniers qui ont représenté près d’un tiers du PIB.

Le secteur primaire continue sa reprise grâce à une hausse des prix du nickel et du pétrole brut.

News:  Sélection des meilleurs casinos en ligne légaux Suisses

Le secteur secondaire s’affiche en baisse (-0,6%) en raison d’une diminution de l’activité minière. Au final, le PIB progresse de 3,7%.

L’inflation est restée modérée : +1,5%, alors que le déficit courant se réduit sensiblement pour atteindre -0,9% du PIB.

Les comptes extérieurs continuent leur redressement avec un excédent commercial hors hydrocarbures qui atteint 735 millions USD (contre 527 millions USD en 2013).

Les exportations progressent fortement (+10%) tandis que les importations ralentissent nettement (+8%). Enfin la monnaie locale n’a pas connu trop d’influences extérieures : l’euro s’est affichée stable face au franc Pacifique (XPF) durant toute l’année 2014INFORMATIONS GENERALES:

La capitalisation boursière du NEM

Le NEM a récemment connu une augmentation de son capitalisation boursière, passant de 0.4 million à 1.3 millions d’euros. Par conséquent, le cours du NEM sur le marché des crypto-monnaies a augmenté de manière significative depuis quelques semaines (passant d’environ 10€ à 25€). Cette augmentation est principalement due aux différents projets menés par Nem Labs (Nem 2.0 et lancement du Nem X).

L’un des facteurs qui a contribué à cette augmentation est la participation massive des investisseurs, notamment ceux qui ont acquis un token lors de la vente initiale en Septembre 2017 pour un montant total de 1.5 millions d’euros.

Le prix actuel du NEM dépendra donc également du nombre d’investisseurs qui souhaitent acquérir ce token, mais également des retours que Nem Labs pourrait faire au sujet du développement futur de son projet et surtout sur les résultats obtenus par rapport aux objectifs fixés précédemment (lancement d’une version 2.0, lancement du Nem X…). Pour plus d’informations sur le NEM : https://nemlabs.io/

Le NEM, une bonne crypto-monnaie ?

Le NEM est une crypto-monnaie qui est née en 2015 aux Philippines. C’est une monnaie décentralisé et open source. Elle se base sur la technologie blockchain. Cette dernière permet de sécuriser les transactions et de créer des devises numériques.

Le NEM a été lancée par Don Tapscott, un entrepreneur américain d’origine philippine spécialisé dans la blockchain et les cryptomonnaies.

Il faut savoir que cette crypto-monnaie a été conçue pour répondre à plusieurs besoins :

  • Résoudre les problèmes liés au transfert de fonds entre le monde traditionnel et le monde numérique
  • Fournir un service efficace aux utilisateurs
  • Rester connecter grâce à des applications mobiles adaptables

Le NEM en 2025

Le NEM en 2025 ?

En conclusion, le projet NEM est un projet très intéressant qui semble avoir une équipe de développeurs et de passionnés qui travaillent d’arrache-pied pour faire sortir leur plateforme de la cryptomonnaie. Je pense que cette monnaie va avoir du succès si elle arrive à être démocratisée et utilisée par le plus grand nombre.

Votez pour ce post

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page