Ivan ZazzaroniDirecteur de « Le Corriere dello Sport »s’est adressé aux micros de « Saint Catenaccio »podcast diffusé sur Spotify, pour parler du football actuel, en mettant l’accent sur la situation de la Coupe du monde au Qatar :

« La Fifa discréditée par ces Mondiaux ? La Fifa ne craint pas d’être discréditée par ces coupes du monde, c’est une dictature qui ne cherche le consensus qu’au niveau économique et financier. Historiquement les dictatures prennent fin, mais à ce jour Infantino est le seul candidat donc il n’y a plus d’espoir : quand on parvient à faire converger sur soi un nombre suffisant de voix on peut se permettre de faire ce qu’il a fait et ceux qui étaient là avant lui. Ce sont des dictatures qui grincent de l’argent même si elles sont critiquées. Qatar? quand cette coupe du monde se terminera, la coupe du monde sera oubliée ».

Sur le chapitre Adani, Zazzaroni souligne: « Lorsque vous signez Lele, vous savez ce que vous obtenez et vous devez donc obtenir le package complet. La télévision et le consensus l’ont blessé, le genre d’agitation qu’il a est une recherche de personnalisme et une incroyable recherche de consensus, même s’il dit que ce n’est pas ça. Si vous le savez, vous l’évitez ou vice versa ».

« En tant que savoir, Adani est supérieur à beaucoup d’autres commentateurs improvisés qui ne nous disent rien, mais attention savoir ne veut pas dire compétence. S’il pouvait gérer ces connaissances d’une manière différente, il serait probablement parmi les meilleurs, mais malheureusement, c’est comme ça. ». a conclu Zazzaroni. Il le ramène Région de Naples

News:  Hamrin : "Personne n'est plus grand que Pelé. Joueur unique, la finale mondiale de 1958 inoubliable »

IACHINI PARLE DE SA RELATION AVEC AMRABAT

Iachini sur Amrabat: « Amélioré grâce au travail effectué ensemble, à Florence l’acclimatation a souffert »

Votez pour ce post

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page