Un entraîneur de football junior de 50 ans et un Florence de 70 ans. Selon les enquêtes de Digos, il s’agit des deux supporters violets filmés par les caméras lors du défi survolté de l’entraîneur du Napoli Luciano Spalletti, dimanche soir en fin de match entre la Fiorentina et l’équipe napolitaine.

Aujourd’hui, mardi 30 août, les mesures pourraient être déclenchées : les conséquences les plus graves sont annoncées pour le septuagénaire, qui devrait encourir une double sanction pour avoir jeté une bouteille d’eau en plastique depuis les tribunes : en plus du Daspo, en effet , c’est une plainte est également prêt.

L’autre fan, filmé par les caméras alors qu’il agitait pour frapper Spalletti d’une sorte de claque, ne risquerait pas des poursuites pénales (le coach n’a pas porté plainte pour le moment) mais aussi pour lui les entraînements pour le Daspo ont eu lieu. Enfin, en ce qui concerne les fautes qui ont toujours été payées à Spalletti pendant le match, ce sera la compagnie d’alto qui devra évaluer les éventuelles infractions au règlement d’utilisation du stade (qui exige, entre autres, de ne pas insulter et provoquer les joueurs et le personnel de l’équipe) et prendre toute mesure. Il le ramène La république

BAJRAMI VEUT LA FIORENTINA

Bajrami n’est pas là, il veut rejoindre la Fiorentina par tous les moyens. Entreprise violente à la recherche d’une solution

Votez pour ce post
News:  "Je suis en colère, intervention du Var hors de logique"

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page