Encore une autre suspension pour le principal port commercial de Shanghai, Yangshan, Chine. Mais cette fois l’arrêt des opérations de chargement et de déchargement des conteneurs n’est pas lié à la politique chinoise restrictive du Zéro-Covid qui impose une période de confinement après la détection ne serait-ce que de quelques coronavirus. Yangshan a momentanément fermé les portes en raison de l’approche d’un typhon appelé Hinnamnor, le onzième de la saison.

L’escale du principal port de Shanghai inquiète les marchés internationaux, car il s’agit d’une plaque tournante particulièrement importante pour les marchandises transportées dans le monde entier par conteneur. La suspension des opérations, même pour une courte période, pourrait affecter la chaîne d’approvisionnement des produits et des composants.

Le typhon, qui a une vitesse de vent de 52 mètres par seconde, se dirige vers le nord en direction de la Corée du Sud et de la côte ouest du Japon. Le typhon devrait atteindre les eaux au large de l’île sud-coréenne de Jeju dans la soirée de demain 5 septembre, puis se déplacer le matin du 6 septembre vers la ville portuaire sud-coréenne de Pusan. L’Agence météorologique sud-coréenne a classé le typhon comme « super fort » à ses débuts. Il s’agit du quatrième et plus haut niveau de classification, basé sur la vitesse maximale du vent.

Le typhon devrait alors s’affaiblir en se dirigeant vers Pusan, avec une vitesse d’environ 43 mètres par seconde. Le Japon se prépare également à l’arrivée de Hinnamnor, qui selon l’Agence météorologique japonaise pourrait s’approcher de l’île de Kyushu le 6 septembre après un passage entre les îles Ishigaki et Miyako.

News:  Pourquoi cette "répression" de l'immigration sur la Manche va échouer, comme toutes les autres avant elle | Diane Taylor

Votez pour ce post

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page