Lors de la présentation à Coni, De Laurentiis laisse échapper une blague désagréable sur le président de la Lega Serie A, Laurent Casini: « C’est un esclave de Lotito, c’est un esclave !. L’affaire Juventus ? Je n’en parle pas. Les magistrats, qui vérifient, s’en chargeront. Ce n’est pas mon travail, je suis désolé que le football, mais ce n’est pas seulement un problème italien, ne soit pas toujours porteur de ces valeurs qui devraient être un exemple pour les nouvelles et les jeunes générations. ». Alors le président de Naples, Aurélio De Laurentiisen marge de la présentation du nouveau volume sur le code de ‘Justice Sportive et régulations étatiques’ par l’avocat FIGC Viglione au Coni. « Est-ce que ça peut être un nouveau Calciopoli ? Ce n’est pas à moi de décider. », il a passé sous silence. Il le ramène Nous sommes le Latium

BARON AU QATAR

Cor. Sport, Joe Barone s’envole pour le Qatar. Le but est de pouvoir armer immédiatement le joyau violet Amrabat

Votez pour ce post
News:  Corriere Fiorentino, 85 conclusions, mais seulement 25 au but. La Fiorentina 14e de Serie A pour des conclusions dans le miroir

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page