C’est normal de se demander parfois pourquoi certaines personnes arrivent à percer les secrets de l’avenir et d’autres se contentent quotidiennement de « l’aujourd’hui ». Il est aussi légitime de chercher à savoir si la voyance relève d’un charisme ou d’un apprentissage. Si elle est une pratique qui s’apprend, alors comment la cultiver et devenir capable de faire des lectures psychiques en tant que métier ou service ? Ces interrogations amènent moult personnes à fouiller, à se renseigner sur la voyance et comment devenir voyante. Voici ci-dessous des réponses.

Des prédispositions requises pour devenir voyante ?

Selon plusieurs opinions, la capacité du sondage spirituel relève d’un don surnaturel réservé à une poignée de personnes. Généralement, il se raconte que ces personnes supposées aptes pour devenir voyantes auraient des prédispositions, c’est-à-dire le don de la voyance inné en eux. Mais en réalité, cette perception de la chose semble passer légèrement à côté de la vérité.

Certes, certaines personnes ont des dispositions à devenir voyantes, selon l’interprétation de certaines heures miroirs avec les Anges Gardiens, le tarot, la numérologie, etc. Ces interprétations soutiennent que les personnes qui tombent souvent sur telle ou telle autre heure jumelle possèdent des aptitudes, innées ou cultivées, à évoluer dans la médiumnité, l’ésotérisme, le chamanisme, etc. Selon cette conception, on ne devient pas voyante, mais on est voyante ontologiquement. Ce point de vue souffre de quelques limites.

En effet, il y a bien des gens qui ne montraient aucune prédisposition à la voyance et sont pourtant devenus voyants. Tous les hommes ont la capacité pour devenir voyants. Il suffit simplement de cultiver ses intuitions et ses capacités extrasensorielles pour pouvoir faire le sondage des cœurs, de la pensée et de l’avenir. La voyance fonctionne suivant le même principe que le fait de pressentir ; et tous les hommes pressentent. Ils ont tous de l’intuition. Cependant, il faut reconnaitre que certains développent beaucoup plus leur sens d’intuition que d’autres, en travaillant leur sensibilité. Ceux-là ont de la facilité à interpréter les moindres signes. D’autres encore font appel à leur capacité d’intuition uniquement quand ils sont dans une situation (dangereuse) qui nécessite cette faculté.

Toutefois, pour devenir réellement une voyante de métier et donner des séances de voyance en ligne ou en présentiel, il est nécessaire de travailler ce don.

Devenir voyante : conseils pour développer ce don

devenir voyante

Pour devenir voyante, il y a certaines astuces simples qu’il faut considérer et appliquer. Ces techniques aident à affûter l’intuition. Elles consistent à faire de la méditation et d’autres exercices spécifiques.

Faire de la méditation pour devenir voyante

Pour devenir voyante, il est recommandé de faire de la méditation un rituel journalier. Autrement dit, il est nécessaire de se donner au moins une séance de méditation tous les jours. La méditation est en effet le chemin pour laisser son esprit s’élever vers la contemplation des idées. Elle aide à développer les capacités extrasensorielles, lesquelles capacités sont nécessaires pour tous les voyants. En réalité, lors des séances de voyance par mail ou en ligne ou en personne, les voyants puisent dans leurs ressources intérieures pour être en harmonie non seulement avec eux-mêmes, mais aussi avec le monde des esprits. Dès lors, il est nécessaire et capital de se connaitre, connaitre son esprit et son corps afin de réaliser l’harmonie avec soi-même. Cette étape est indépassable pour devenir voyante. Voilà pourquoi la méditation doit devenir un rituel.

Comment méditer pour devenir voyante

Pour faire une bonne méditation et optimiser ses capacités à sentir et à comprendre, il faut :

  • S’allonger sur le sol, ou sur le lit ;
  • Fermer ses yeux ;
  • Etendre tous les muscles de son corps et adopter une posture paresseuse ;
  • Respirer en profondeur pour se relaxer et se débarrasser des freins à la méditation.

Lorsque le méditant a fini par trouver un bon rythme de méditation dans la posture qu’il a adoptée, il peut profiter tranquillement des expirations pour évacuer les souvenirs agités, les pensées troublantes, etc. A cette étape, il faut que le méditant ne pense plus à rien. Il laissera plutôt son esprit surfer librement dans le sens où il veut. Quand cet exercice est bien fait, le méditant verra des personnes, des choses, des couleurs, des formes ou des endroits se présenter devant lui sans qu’il n’ouvre les yeux.

La méditation ainsi décrite peut se faire au réveil ou au coucher.

Quelques exercices secondaires pour devenir voyante

Après avoir maitrisé les techniques de la méditation pour devenir voyante et après avoir remarqué la présence des formes, des couleurs et d’autres élément au cours des méditations, il est commode d’ajouter à cet exercice quelques autres pratiques d’entrainement pour booster les sens suprasensibles et être à même de donner des séances de voyance sans carte bancaire ou de tout genre. Mais il faut savoir que la méditation est appelée à continuer malgré ces pratiques que voici :

Pratique 1

Faire l’effort de se souvenir des rêves que l’on a fait pendant le sommeil. Ces rêves sont des balises et permettent de faire le point et le lien entre les événements. La capacité de se rappeler de ses rêves est la clé pour comprendre son subconscient.

Pratique 2

La deuxième pratique consiste à faire travailler son intuition en faisant des prédictions. Au réveil, il faut par exemple imaginer quelle couleur de tenue portera telle personne dans la journée.

Pratique 3

Jouer régulièrement au jeu de cartes banales. Il consiste à embrouiller les cartes et à en tirer une les yeux fermés. Avant d’ouvrir les yeux, il faut deviner sa couleur et sa valeur.

 

Votez pour ce post

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page