Dans la fameuse émission de touche pas à mon poste diffusé sur c8 ce jour, était invité Marco mouly, surnommé le roi des arnaqueurs après sa fraude à la tva en 2008. L’invité venait en opposition à Stanislas Rigault, victime d’une agression à la sortie du meeting d’Éric Zemmour. 

Des échanges tendus entre les invités

C’est suite à une série d’échange tendu entre Stanislas, membre du parti de génération z, et Marco mouly que la bombe a éclatée. Après plusieurs allusions de l’invité quand au fait qu’Éric Zemour aurait eu de « l’argent sale » pour financer sa campagne, il a lâché le morceau. Les différents argument du membre de génération Z ont surement agacés à plusieurs reprise l’ancien détenu et le ton est monté. Aillant des idées diamétralement opposés sur la délinquance et les problèmes d’agressions en France, les débats n’ont pas réussi à se faire dans un calme et une sérénité optimale.

De l’argent provenant du carbone 

Marco mouly a d’abord évoqué connaître Éric Zemmour depuis longtemps avant d’affirmer que sa campagne avait été financée par des fonds sombres. Il dit avoir eu connaissance de certaines personnes qui auraient données de l’argent à Mr Zemmour, candidat à la présidentielle 2022, et qu’il caractérise comme escroc. Un début de campagne financé par des fonds « juifs » puis complété par les sous du carbone.

Éric zemour a les sous du carbone dans les mains » déclare Marco mouly. 

Un rebondissement dans la carrière de zemour

C’est suite à cette annonce que le plateau de tpmp c’est coupé ce soir, lundi 21 mars 2022. Très gêné, Cyril Hanouna avait tenté à plusieurs reprise d’empêcher Marco mouly de donner cette information en essayant de le réinvité pour l’emmission du le demain. Marco mouly n’a pas eu sa langue dans sa poche en sortant cette information qui fait déjà un buzz sur la toile. 

News:  Comment contacter l'assurance pacifica ?

Si ces faits sont avérés cela pourrait mettre en péril la campagne présidentiel d’Eric Zemmour qui comptabilise à ce jour 11% des votes dans les sondages du premier tour. Comme chaque année à l’approche des élections, des dossiers et des « casseroles » sortent sur un grand nombre de candidat afin de décrédibiliser certain candidats. On se rappel notamment de l’affaire DSK qui avait mit définitivement un terme à sa carrière politique.

5/5 - (22 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page