À contrecœur. Pour elle, qui est née et a grandi à Florence (pas seulement sportive). Car la ville, qui faute d’infrastructures, verra le jeune champion de saut en longueur « émigrer ». Larissa Iapichino sera obligée de quitter Florence pour s’entraîner. La nouvelle, lancée par le Corriere Fiorentino, a secoué le milieu sportif de la ville. La destination de la championne fille de champions, Fiona May et Gianni Iapichino, n’est pas encore connue. Mais son propre personnel a confirmé la nécessité d’un changement.

Fondamentalement, le problème est un : l’hiver arrive et à Florence, il n’y a pas d’installations intérieures appropriées. Les muscles des sportifs ont besoin de températures douces : ce n’est pas un hasard si les compétitions d’athlétisme en plein air n’ont lieu qu’en été, alors qu’en hiver elles ne concourent qu’en salle (avec des performances moyennes moindres).

À Florence, il y a l’installation, et c’est le stade d’athlétisme Luigi Ridolfi, qui a également accueilli d’importantes compétitions internationales, mais en plein air. L’installation a été inaugurée en 2001 (également) pour permettre à la mère de Larissa, Fiona May, de s’entraîner. Aujourd’hui la piste interne n’est plus adaptée aux besoins modernes et compte tenu des blessures récentes du jeune champion, elle ne peut plus être risquée.

Pour garder (ou ramener) Larissa à Florence il faudrait refaire la piste en tartan avec des matériaux modernes. Mais, apparemment, il y a un manque de fonds. Le conseiller aux sports de la Municipalité de Florence, Cosimo Guccione, s’est également exprimé auprès du Corriere Fiorentino, confirmant sa volonté d’intervenir. Mais « c’est un projet à 200 000 euros ».

News:  "Lorsque la Fiorentina a fait faillite, l'État n'a rien perçu, ils avaient dépensé l'argent des contribuables"

La piste Ridolfi « pour le sport de masse est déjà plus que fonctionnelle, nous avons l’obligation de penser avant tout à nos 10.000 enfants qui font du sport », a-t-il souligné.

Et puis il y a les As, les Filarete et Sorgane, le dernier où une intervention va être menée. Le fait est que pour l’instant le champion s’en va. Et personne ne sait s’il pourra revenir. Il l’écrit Florence aujourd’hui

MARIANI EST IMMÉDIATEMENT DE RETOUR SUR LE TERRAIN

Le VAR de Fiorentina-Inter Mariani arbitre le grand match Atalanta-Napoli, pour Rocchi il n’était pas coupable

Votez pour ce post

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page