Monsieur Vincenzo Italien a parlé aux microphones de Dazn à la fin de Fiorentina-Juventus : « Nous y avons laissé deux points. Je suis en colère et désolé. Nous avons gâché trop de situations. Il fallait profiter de l’excellente course que nous faisions. Je suis désolé, car nous devons exploiter tout cela, également poussé par le public. La seule chose qui reste est la performance. J’espère que ça ne changera pas d’ici jusqu’à l’arrêt. J’ai parlé aux gens derrière moi, expliquant la raison du changement de Kouamè. Les garçons ont donné leur âme. On a aussi raté un penalty et je suis désolé car les attaquants n’ont besoin que d’un jeu, d’un but. C’est peut-être la pénalité qui pourrait nous donner les trois points. Jovic vivra avec des hauts et des bas. Il doit continuer à avoir l’attitude d’un champion. Dodò grandit beaucoup, il est venu de mois d’inactivité. Maintenant, il passe à la vitesse supérieure, devenant un arrière latéral important. Ainsi aussi Kouamè qui gagne la position de titulaire. Barak va très bien. J’ai tellement de gars intelligents. Amrabat ? Croissance incroyable. Il ne pensait pas qu’il jouerait comme ça, mais aujourd’hui il est même tout près de marquer. Je suis content, pensant qu’il voulait partir. Nico? C’est mauvais. Alors je parle aussi de turnover insensé. Nous sommes souvent contraints par des changements forcés. Nico continue d’avoir ce problème de talon ».

FIORENTINA-JUVE TERMINE 1-1. LA PÉNALITÉ SAUVÉE PAR PERIN DE JOVIC PÈSE COMME UN MACIGNO

Fiorentina-Juve termine 1-1. Le penalty sauvé par Perin de Jovic pèse comme un rocher

Votez pour ce post
News:  JOUER TERRACCIANO, EN DÉFENSE NASTASIC, EN DEHORS DE BONAVENTURA, IL Y A CABRAL

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page