Vincenzo Italiano (entraîneur de l’ACF Fiorentina)

Vincenzo a parlé aux microphones de Sky Italiena commenté les mauvaises performances du Fiorentina contre la Basaksehir dans la défaite 3-0 : « Je ne m’attendais pas à une seconde mi-temps comme ça. Aux premières difficultés on s’effondre, un match qui était à l’équilibre finit par trois à zéro. Aux premières difficultés nous sommes fragiles. Désolé parce que nous avons commencé à faire un résultat différent, à la place nous allons faire face à une autre période sombre. Les adversaires sont coriaces, je me rends compte qu’en Europe c’est vraiment difficile. Les résultats qui n’arrivent pas signifient qu’ils n’aident pas au niveau mental et à l’estime de soi. C’était aujourd’hui la différence entre les deux équipes, on veut sortir de cette période mais on n’y arrive pas. Nous ne pouvons pas trouver un épisode, un jeu qui peut nous exciter. Le match, à la hauteur de leur but, nous l’avions pas mal fait. Ensuite, nous avons commis une erreur que nous aurions pu éviter. Je suis inquiet, je le suis toujours. Les adversaires s’apprêtent à vous mettre en difficulté, on ne retrouve plus le scintillement qui change vos parties. On a les qualités mais il faut les faire ressortir ».

BIRAGHI : « ON SE SENT BIEN APRÈS LE DERNIER CHAMPIONNAT, MAIS NOUS NE LE SOMMES PAS. FLORENCE NE DOIT PAS ÊTRE MAL »

Biraghi : « Nous nous sentons bien après la saison dernière, mais ce n’est pas le cas. Florence n’a pas à se sentir mal »

Votez pour ce post
News:  Pas de moins de 21 ans pour Toci : le jeune joueur de la Fiorentina a été appelé dans l'équipe nationale senior

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page