La turbine du gazoduc Nord Stream 1 devrait être déplacée en Russie à Mülheim an der Ruhr, selon la société allemande Siemens Energy, et aucun déménagement immédiat n’est prévu, a déclaré un porte-parole de la société. Siemens Energy affirme que la Russie continue de remettre en question les documents pour des raisons incompréhensibles. Selon l’entreprise allemande, la turbine sera transportée par camion, les problèmes actuels de transport fluvial dus à l’étiage du Rhin ne sont donc pas un obstacle.

La société énergétique russe Gazprom a coupé l’approvisionnement en gaz via le gazoduc Nord Stream 1 depuis juin, arguant que la turbine, qui, avec d’autres, génère la pression pour pomper le gaz, est nécessaire à l’approvisionnement. La turbine a été révisée au Canada, mais est en Allemagne depuis la mi-juillet. Gazprom critique le manque d’informations sur la réparation, tandis que Siemens Energy rejette les allégations.

Il y a deux semaines, lors d’une visite à Mülheim, le chancelier allemand Olaf Scholz a déclaré que la Russie utilisait des prétextes pour couper l’approvisionnement en gaz en violation du contrat : « Il est évident que rien, absolument rien, ne s’oppose au transport de cette turbine et de ses installation en Russie.

La nouvelle crise de l’énergie arrive

Votez pour ce post
News:  Au Danemark, la gauche gagne encore et a choisi une ligne dure avec les migrants

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page