L’expert du marché des transferts Alfredo Pedullà parlé aux micros de Passion florentine sur Tic parler de sujets brûlants à la maison Fiorentina d’un point de vue du marché. Voici ses mots :

BARAK « Nous devons tenir compte à la fois de Barak et de Bajrami. Barak est hors jeu : il considère son expérience à Vérone terminée. Il est sur la liste de Naples depuis 3-4 semaines, mais pas en tant que rôle prioritaire, et en fait les Azzurri ont fermé Ndombele. Barak a choisi de partir. Sa valorisation initiale est d’environ 18 millions, mais elle a baissé : Vérone sait qu’ils ne peuvent pas le retenir, elle a chuté car Vérone doit lever des fonds pour ne pas approcher de l’expiration du contrat (juin 2024), donc la valorisation chuterait plus loin. Maintenant, nous parlons de 12 millions plus 2-3 de bonus. L’élimination dans la conférence change-t-elle les plans ? Ce n’est pas un match facile, mais restons positifs. Les équipes néerlandaises ont de la force, elles ont une jambe, il faut l’affronter comme une grande Fiorentina. Si vous passez votre tour, vous avez une poussée supplémentaire pour fermer le commerce, mais vous pouvez le fermer malgré tout. C’est une question intelligente, mais qui n’a pas de réponse pour le moment. Il faut retenir un détail non négligeable : quand je suis arrivé à l’Udinese, il a fait une saison dévastatrice. Sa valorisation a touché 30 millions, il y avait de grands clubs comme la Juventus qui ont fait des sondages, mais se sont ensuite retirés à cause de la valorisation excessive. La deuxième année à Udine, il entre en collision avec l’entreprise et décide de partir. Puis il renaît à Lecce avec Lecce. Et voici le nouveau fils de Barak de la continuité, des objectifs, du contenu, de l’explosivité. Je choisirais Barak, mais nous devons garder la porte Bajrami ouverte. Date limite? Des deux prochains matchs arriveront lundi « ou mardi » pour comprendre Barak, l’éventuel Bajrami, si les deuxièmes lignes seront utilisées et comment elles affecteront. Le signe idéalement accroché à la Fiorentina est ‘il y a trop de jeux pour penser au marché des transferts’ ».

News:  "Nikolaou à la Fiorentina après l'Udinese, signera un contrat de trois ans. Nastasic a accepté Spezia"

BAJRAMI « Nous devons prendre Bajrami en considération, sa valorisation a également chuté à environ 10-11 millions d’euros. Et Zurkowski danse toujours. Il ne faut pas abandonner Bajrami car il y a une relation importante entre Empoli et la Fiorentina, même s’ils ne sont pas toujours arrivés au bout de l’affaire. Pourquoi Bajrami ne devrait-il pas être oublié ? Parce que son agent est Ramadani. Il peut encore grandir, c’est un grand talent mais il lui reste encore à faire le grand saut ».

Adieu au milieu de terrain en cas d’arrivée de Barak ou Bajrami ? « Duncan s’est à nouveau épanoui, il a quelque chose de plus au niveau physique. Il est le milieu de terrain dont vous avez besoin au sein de l’équipe en raison de ses caractéristiques et de sa qualité. Maleh est à juste titre le « cocchino de la famille ». Apparemment, je devrais répondre « aucun ». Puis je me rends compte qu’en prenant un autre milieu de terrain il y a moins de place pour les autres et je dirais Zurkowski. J’aime les équipes extra-larges mais il y a des problèmes de budget, mais ce sont des problèmes qui ne m’appartiennent pas. Regardez la Lazio l’année dernière, ils avaient une petite équipe et l’ont payé sur les trois fronts dans lesquels ils étaient impliqués. Castrovilli vous l’avez, Bonaventura est un grand « vieil homme », Amrabat a prospéré et Mandrogra est frais du rendez-vous. Vous ne pouvez pas donner à Duncan, Maleh pense qu’il a encore des qualités inexplorées et vous le visez et ensuite vous revenez toujours à Zurkowski. Même si je les garderais tous. Le championnat sera un tour de force jusqu’à la trêve de novembre, il pourrait y avoir la Conférence. Donc j’aimerais avoir un effectif le plus large possible pour avoir un effectif pour me faire plaisir ».

ZURKOWSKI « Nous devons nous mettre d’accord sur son évaluation. Pour certains, il vaut 7 à 8 millions, pour d’autres, il est à deux chiffres. Il est donc difficile de faire un échange si vous n’avez pas une note «taille unique» sur le joueur. Il est très bien entré avec Cremonese, je ne dis pas qu’il a partagé le jeu mais il a apporté une contribution importante, j’y réfléchirais avant de le laisser partir. « .

News:  Nastasic à Majorque, une seule présence, titulaire dans la défaite 4-1 face au Real. Puis toujours le banc

ARRIVÉE EN DÉFENSE « Il pourrait venir si Nastasic part. C’est dur parce qu’il y a un engagement important, parce qu’on veut le mettre dans certaines opérations, parce que ça peut être une solution du 24 au 1er septembre parce que le marché va changer. Pour le moment, les projecteurs sont braqués sur la Fiorentina-Twente et sur le milieu de terrain ».

KOUAMÈ « Maintenant, si vous faites un sondage, la place de Florence ne le laisserait pas partir. À ce stade, vous devez toucher le moins possible et si vous touchez, vous devez toucher pour vous améliorer ».

BIRAGHIS «Nottingham Forrest quand ils ont posé les yeux sur eux, ils les ont enlevés. Biraghi a toujours fait des déclarations importantes envers la Fiorentina, c’est un capitaine impliqué. La Fiorentina devrait atteindre 1,8-1,9 pour le renouvellement, alors que Milenkovic a atteint 3,5. Je pense qu’il y a des marges, la Fiorentina le veut aussi. Je pense que le renouvellement devrait se faire en 2025 plus l’option pour 2026. Je pense que Biraghi représente une certitude. Tu l’as vu avec Dodò dans l’autre voie, si tu dois faire des interventions elles coûtent de l’argent ».

LES SORTIES « Kokorin est au péage depuis six mois, il faut voir si la barre est relevée : passons au scrutin du 26 août au 1er septembre. Il y a aussi Ferrarini, l’actualité d’hier. Il a été proposé à Vérone, à la Sampdoria mais il faut attendre la sortie de la Sampdoria. Mais il y a aussi Reggina, ainsi que Brescia. Pippo Inzaghi l’aime beaucoup. Nastasic il y a l’engagement qui fait la différence. Corvino s’il le peut, il le prendra volontiers. Et attends toujours Benassi. Je vois l’épicentre des sorties à partir du 26 août ».

RÉPUBLIQUE : « BARAK PRÈS DE LA FIORENTINA, 12 MILLIONS À VÉRONE ET 1,3 MILLION PAR SAISON AU JOUEUR »

Repubblica : « Barak proche de la Fiorentina, 12 millions pour Vérone et 1,3 million pour le joueur par saison »

Votez pour ce post

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page