Vincenzo Italiano (entraîneur de l’ACF Fiorentina)

M. Vincenzo s’est exprimé lors de la conférence de presse Italien présenté l’engagement de demain de Fiorentina contre la Basaksehir pour la deuxième journée de la phase de groupes de la Conference League :

MOMENT FIORENTINE « Le moment est négatif pour les résultats, c’est clair, mais pas pour les performances, en ce qui me concerne. On fait ce qu’on prépare, on n’arrive clairement pas à faire ce but supplémentaire béni et là-dessus on a battu. Il y a un manque de concret devant nous, mais nous devons également faire attention à d’autres situations qui nous ont coûté cher. Cela peut arriver. On a préparé ce match comme les autres, il faut croire en ce qu’on fait sans perdre confiance et enthousiasme, en continuant à proposer. C’est comme ça, il ne faut pas abandonner ce qu’on a réussi l’an dernier. On va essayer de ne pas lâcher ».

CONFIANCE « Le président est très proche de l’équipe, tous les jours il est au centre sportif avec nous. Sa proximité avec nous nous rend heureux. Nous sommes au début du championnat, seulement six jours se sont écoulés et nous sommes au deuxième tour de la Conférence, la route est longue. On a quelques blessures de trop et quelques épisodes mal tournés. Après le début où nous devions concentrer nos efforts pour les playoffs, nous l’avons fait. Le moment négatif peut arriver, il faut assaisonner les performances avec de la qualité et une plus grande efficacité technique, donc on s’en sortira ».

FAVORIS DANS LE GROUPE « Belozoglu (All. Basaksehir) indiqué comme favori ? Pour moi, ils le sont, puisqu’ils sont au premier rang du tirage au sort. Nous avons des avis différents, mais je suis convaincu que demain sera un match à affronter de la meilleure des manières. L’enjeu est important pour tout le monde demain, on va essayer de gagner aussi bien qu’eux vont essayer de miser sur le facteur terrain. Nous savons qu’ils sont dans une période positive, mais cela nous encourage à avoir l’attention qui fait la différence en Europe. On s’est rendu compte que rien n’est acquis, il faut tout donner et jouer des matchs de haut niveau avec n’importe qui ».

News:  "Montipò était le meilleur sur le terrain ? La presse devrait aider l'équipe"

CABRAL TITULAIRE DE LA CONFÉRENCE «Le discours a commencé pour essayer de faire face au double engagement championnat-conférence en essayant de ne surcharger personne et de donner du temps à chacun. Il y a eu des rotations et des choix pour protéger les enfants. Cabral a marqué de nombreux buts dans cette compétition, mais on a aussi Jovic qui en a marqué autant et dans des compétitions encore plus importantes. Ils vont bien tous les deux, je ne sais pas comment on va se présenter mais ils veulent en montrer plus ».

DEBUT DE SAISON « Atténuant ? L’an dernier, une performance comme celle contre la Juventus à domicile, la Fiorentina n’y est jamais parvenue. Nous n’avons jamais eu un shooting d’équipe aussi solide et de qualité. Si on est attaché aux résultats, on a six points de moins et on a aussi marqué quelques buts de plus. Au début, nous étions pleins d’enthousiasme et de confiance et nous avons commencé d’une manière différente, mais pour moi, nous avons réussi à faire beaucoup mieux. Les résultats montrent des difficultés dans les buts et les victoires, mais il était proche de transformer les nuls avec la Juventus et Empoli en victoires. Chaque championnat qui commence n’est jamais le même que celui qui se termine, nous avons été capables de belles performances mais pour cette raison nous n’y parvenons pas. Alibi je n’en veux pas, les blessures font partie du jeu : on a essayé par tous les moyens de les éviter, mais malheureusement c’est comme ça. Même sans signes, regardez Dodo : on lui a donné deux jours de repos et puis, de nulle part, il s’est fait mal au mollet. Nous devons tous donner plus, nous devons tous nous donner un coup de pouce. Et je dois trouver des solutions pour que l’équipe marque, le seul problème pour moi c’est ça ».

News:  "Nous avons battu une grande équipe comme la Fiorentina, belle réaction"

JOVIQUE « Nous venons d’une époque où nous aurions pu marquer plus de buts. Dans la phase de mise en œuvre, nous devons essayer de donner plus à tout le monde et cela ne concerne pas seulement Jovic, Cabral ou les outsiders. Mais aussi des situations sur ballon inactif : on tape beaucoup de corners, il faut marquer. Jovic est à la Fiorentina pour prouver sa valeur, il faut l’attendre et on a confiance, on espère qu’il fera ressortir ses qualités le plus vite possible, aussi bien en finition que devant le but ».

IGOR « Nous l’évaluerons demain, nous espérons qu’il pourra se débarrasser de la fatigue dont il souffre. Il est avec nous dans l’espoir de pouvoir le déployer. Entre-temps, j’essaierai de gérer qui a eu les minutes les plus élevées, nous ferons les évaluations ».

BASAKSEHIR « J’ai dit qu’ils sont les favoris demain. Ils connaissent un bon départ tant en championnat qu’en Conférence, ils sont en bonne santé, ils donnent très peu à leurs adversaires. Ils ont une excellente proposition de football, des joueurs précieux. Il faut tout craindre, surtout l’enthousiasme et l’estime de soi car ils vont bien. Cela nous incite à faire très attention ».

BLESSURES « Nous avons des défections importantes. Ce sont des situations qui arrivent, nous n’avons pas à disposition Milenkovic, Gonzalez, Sottil, Dodo, Zurkowski. On a des joueurs sortis qui, surtout à certains moments du match, peuvent faire la différence mais on arrive ici convaincus de notre force et en essayant de mettre cette équipe saine en difficulté pour la faire souffrir »

LES CONVOCATIONS DE FIORENTINA, NICO GONZALEZ ET SOTTIL NE SERONT PAS LÀ, ILS NE PARTIRONT PAS POUR LA TURQUIE

L’effectif de la Fiorentina, Nico Gonzalez et Sottil ne sera pas là, ils ne partiront pas pour la Turquie

Votez pour ce post

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page