Au final, l’Atalanta s’arrête au plus beau. Pas de deuxième victoire consécutive à domicile, pas de record solitaire : la Déesse n’est pas allée au-delà du 1-1 lors du match à domicile contre Cremonese, le but de Demiral a été inutile, puis annulé par l’égalisation de Valeri. Bonne prestation des grigiorossi, la Déesse rate le match final : mais le grand match de dimanche face à la Roma ne perd pas d’importance, au final les Nerazzurri sont toujours là.

Des surprises dans les choix oui, mais pas dans le déroulement du match. Si Gasperini a surpris tout le monde avec Muriel de 1′ à la place de Hojlund, le match s’est déroulé comme prévu : l’Atalanta gère le ballon et Cremonese prêt à repartir avec la qualité habituelle. Les occasions ne manquaient pas des deux côtés, pour ouvrir les danses ce fut Muriel avec une conclusion de loin interceptée par Radu.

Cremonese a tenté de répliquer et y est même parvenu après avoir profité d’une erreur d’Okoli, une parmi tant d’autres en première mi-temps : cependant, la torpille d’Escalante a été désamorcée par un excellent réflexe de Musso. À partir de 20 ‘, les Nerazzurri ont réussi à prendre le contrôle du jeu, créant quelques maux de tête pour la défense grigiorosso, comme à l’occasion du tir bas de Koopmeiners sur coup franc : cependant, il y avait un manque d’incisivité et une bonne dose de visée. pour pouvoir débloquer le score.

En seconde période, l’Atalanta a tenté de hausser le rythme, comme cela arrivait souvent en début de saison. Le tournant est venu à la 64e minute, sur un coup franc de Koopmeiners : un beau but du Néerlandais, mais la VAR a puni la touche d’Okoli. A partir de ce moment pratiquement tout s’est passé, la course s’est débouchée d’abord avec le but sur la tête de Demiral puis avec l’égal de Valeri : le numéro 3 s’est pardonné l’erreur du Turc en se jetant sur le court rebond de Musso. À partir de ce moment, les hôtes n’ont pas pu réagir : pas de record seul mais les Nerazzurri

News:  Quel sera le championnat de la Fiorentina ?

GONZALEZ TOUJOURS DEHORS

Nation, Gonzalez risque de rater la coupe et Vérone : il est toujours aux prises avec des douleurs au talon

Votez pour ce post

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page