Des doutes, beaucoup de doutes sur le deuxième but de la Bologne signé par Marko Arnautovic. Tout vient d’un contact entre Martinez Quatrième Et Casius. L’extérieur du Bolonais arrive droit du coude sur la nuque du défenseur violet qui, tombant au sol, perd la possession et s’octroie une pelouse rouge-bleue à l’extérieur. Le Var rappelle immédiatement Daniele Orsato, mais après une longue concertation, l’arbitre décide que tout est régulier et concède le but de l’avantage aux hôtes. Un choix qui laisse perplexe pour plusieurs raisons. Kasius arrive droit sur Quarta, il n’y a pas de contact au coude à coude, Kasius frappe directement le dos du défenseur violet, le submergeant. Comment ne pas être fétide ? Ce n’est pas un contact épaule contre épaule, Quarta est retourné par derrière et est simplement écrasé. Ensuite, il y a une autre chose qui laisse perplexe : pourquoi n’est-il pas allé dans le Var pour le revoir ? Est-ce dommage d’aller voir un épisode à l’écran ? Il peut arriver de se tromper d’interprétation sur le terrain, mais il y a une Var exprès : pourquoi n’est-elle pas utilisée ? Le contact est évident, la faute est nette. Encore une polémique qui aurait pu être évitée avec une utilisation correcte du Var…

ITALIEN: « LA RESPONSABILITÉ EST MA RESPONSABILITÉ, NOUS AVONS DONNÉ LA VICTOIRE À BOLOGNE, NOUS NE POURRONS JAMAIS PERDRE »

Italien : « La responsabilité m’appartient, nous avons donné la victoire à Bologne, nous ne pourrions jamais perdre »

Votez pour ce post
News:  "Nous avons réagi à un moment négatif. Jovic doit confirmer sa croissance"

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page