Le commissaire de police de la province de Florence Maurizio Auriemma a signé dans la matinée deux DASPO, dressés par la Division de la police anticriminalité, à l’encontre des amateurs d’alto identifiés par la police d’État à la suite des épisodes survenus dimanche dernier au stade Franchi à la fin du Fiorentina-Napoli.

Luciano Spalletti, entraîneur du Napoli, se serait approché du public aux premiers rangs, derrière son banc, avec l’intention de faire immédiatement la lumière sur un supporter de la Fiorentina, auteur d’offenses continues et répétées contre l’entraîneur pendant le match.

Comme documenté dans les images vidéo diffusées par les médias, un échange de vues animé se serait établi entre les deux, à bout portant, au cours duquel le fan aurait également tenté de frapper l’entraîneur de Naples avec une gifle, mais celle-ci s’est vidée. , explique-t-il à la préfecture de police dans une note.

L’histoire a eu une énorme couverture médiatique, provoquant des réactions ainsi que des commentaires d’indignation et de condamnation unanime, suite également aux déclarations faites après le match par le même entraîneur, qui s’est également plaint d’avoir dû endurer, pendant toute la durée du match, même les insultes adressées à ses proches (en particulier sa mère âgée).

Dans les heures qui ont suivi, l’équipe de supporters du DIGOS de Florence a reconstitué toute l’histoire et, à l’issue des investigations, a identifié un homme de 51 ans. Même si pour le moment aucune responsabilité pénale n’a été retenue contre lui, le supporter devra rester à l’écart des stades italiens et de l’Union européenne pendant deux ans, comme le prévoit la disposition, qui sera notifiée à l’intéressé dans le prochain quelques heures. Deux heures avant et deux heures après les matchs de football, il ne pourra pas non plus accéder aux lieux autour des installations sportives et à ceux où passent les supporters, comme l’a établi le commissaire de police Maurizio Auriemma.

News:  La famille Della Valle fait un don de 1 million d'euros pour aider les Marches et ses habitants après l'inondation

Dans le même temps, le Questore a émis une disposition similaire également contre un deuxième fan de la Fiorentina. Ce dernier aurait en effet été identifié à la suite du lancement – survenu au cours de la situation animée créée lors des chaudes querelles derrière le banc de l’équipe visiteuse – d’une bouteille d’eau vide d’un demi-litre, qui aurait fini par frapper juste là.entraîneur de Naples, poursuit la préfecture de police.

Les investigations de la DIGOS ont conduit, dans cette affaire, à identifier un homme de 79 ans, dénoncé ce matin pour le délit de jets d’objets à l’occasion de manifestations sportives. Lui non plus, comme l’autre supporter de Viola, ne pourra pas assister aux matchs de football pendant au moins deux ans, ni ne pourra s’approcher des stades à proximité d’événements sportifs.

Toujours en ce qui concerne Fiorentina-Napoli, ces derniers jours un troisième Daspo a finalement été délivré, cette fois d’une durée de trois ans, à l’encontre d’un supporter napolitain de 38 ans, surpris par la police d’État, lors des opérations de filtrage avant le match portant un bombe fumigène, cachée dans son slip et un couteau de 16 cm à l’intérieur de son pantalon.

L’homme a été immédiatement dénoncé pour la possession du fumigène et le port injustifié de l’objet susceptible d’offenser. La disposition, plutôt émise par la préfecture de police de la province de Florence, est en train d’être notifiée. En cas de violation des dispositions du Questore Auriemma, les bénéficiaires du Daspo risquent de un à trois ans de prison et une amende pouvant aller jusqu’à 40 000 euros.

News:  "Jovic ne voulait pas faire de polémique. Erreur de communication de but immédiate entre Igor et Mandragora"

PEDULLA ‘ANNONCE: « LA FIORENTINA VEUT PARISI »

Pedullà annonce : « La Fiorentina a demandé à Empoli Parisi, leur objectif est de le prendre pour l’avenir »

Votez pour ce post

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page