L’entraîneur de la Roma José Mourinho parlé aux micros de DAZN après le match nul contre la Juventus : « Je ne sais pas si je peux dire ce que j’ai dit à Allegri. On avait un cul de dame en première mi-temps et en seconde mi-temps on a fait quelque chose de plus ».

Qu’a-t-il dit à l’équipe à la mi-temps ?
« J’ai dit à l’équipe que j’avais honte d’eux. J’avais honte d’être leur entraîneur ».

Puis le jeu a changé.
« Bien sûr. Et ne parlons pas de tactique, parlons d’attitude. Nous ne pouvons pas venir ici avec cette attitude. J’ai dit à Foti de prier s’il avait le temps de finir 1-0. J’ai aussi dit aux joueurs de profiter de la chance que nous avions. En première mi-temps, le match aurait pu être fermé. De temps en temps tu es dominé mais tu gères mieux la difficulté, le jeu jusqu’à l’intervalle. Nous ne l’avons pas fait non plus. C’était notre chance que nous n’ayons obtenu que 1-0 à la mi-temps. J’avais un banc avec très peu de solutions offensives. Allegri, avec tous les problèmes, a fait entrer Milik, Kean et McKennie. Après, si on analyse la deuxième mi-temps, on méritait de gagner 1-0. Je ne peux pas dire que le résultat est mérité car il donne à mon équipe une valeur que nous n’avions pas ».

Lors des derniers matchs de l’an dernier, la défense est plus sereine.
« Honnêtement, j’ai eu du mal à éliminer Mancini car mes trois défenseurs ont été victimes d’un jeu horrible sur les quintes et sur les deux milieux de terrain. En deuxième mi-temps, nous avons très bien fait et c’est un point important pour nous. Après une première mi-temps comme celle-ci, sortir sans défaite est positif. Zaniolo, même si je n’aime pas parler des absents, est un joueur qui a de la force physique et qui a un jeu individuel. Il nous a tellement manqué. Il reste encore trois semaines et on verra si demain vient quelqu’un qui peut nous aider et qui peut pousser Abraham à en faire plus car il a beaucoup parlé avec vous mais très peu joué ».

News:  '' Jovic doit pleinement se réactiver en tant que footballeur, il doit s'habituer à se sacrifier

De qui parles-tu?
« Nous le savons tous mais nous ne le disons pas ».

Tant d’erreurs ?
« C’est pourquoi j’ai essayé d’être aussi honnête que possible avec vous et avec les gens qui sont à la maison. Je pourrais dire une chose dans le vestiaire et faire le phénomène devant vous. Le début de ce match ressemble aux matchs joués à San Siro contre Milan ou l’Inter. Nous devons grandir dans cette direction. On a besoin de gens importants, on espère qu’ils arriveront parce que c’est important. Karsdorp l’année dernière c’était une autre histoire, si cette année ça ne se passe pas bien je mettrai Celik. C’était un match difficile à gérer. Pour ce qui s’est passé, ce point nous convient. Et il est juste de dire que l’arbitre a joué un grand match. Dès le terrain j’avais le sentiment d’un arbitre de haut niveau ».

L’exultation d’Abraham à la fin ?
« J’aime que les joueurs fêtent et aient le sens de la difficulté de la justice. Je pense à nous tous que la première mi-temps n’était pas de nous. Abraham exultait, il savait que c’était un résultat important pour nous et que je serais plus sympathique dans le vestiaire ». Il le ramène TMW

ZURKOWSKI BOCCIATO EN ITALIEN, À PARTIR DE LUNDI SERA D’EMPOLI

Rejeté par l’Italien, Zurkowski est vendu à Empoli. Derniers jours en tant que joueur de la Fiorentina

Votez pour ce post

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L’entraîneur de la Roma José Mourinho parlé aux micros de DAZN après le match nul contre la Juventus : « Je ne sais pas si je peux dire ce que j’ai dit à Allegri. On avait un cul de dame en première mi-temps et en seconde mi-temps on a fait quelque chose de plus ».

Qu’a-t-il dit à l’équipe à la mi-temps ?
« J’ai dit à l’équipe que j’avais honte d’eux. J’avais honte d’être leur entraîneur ».

Puis le jeu a changé.
« Bien sûr. Et ne parlons pas de tactique, parlons d’attitude. Nous ne pouvons pas venir ici avec cette attitude. J’ai dit à Foti de prier s’il avait le temps de finir 1-0. J’ai aussi dit aux joueurs de profiter de la chance que nous avions. En première mi-temps, le match aurait pu être fermé. De temps en temps tu es dominé mais tu gères mieux la difficulté, le jeu jusqu’à l’intervalle. Nous ne l’avons pas fait non plus. C’était notre chance que nous n’ayons obtenu que 1-0 à la mi-temps. J’avais un banc avec très peu de solutions offensives. Allegri, avec tous les problèmes, a fait entrer Milik, Kean et McKennie. Après, si on analyse la deuxième mi-temps, on méritait de gagner 1-0. Je ne peux pas dire que le résultat est mérité car il donne à mon équipe une valeur que nous n’avions pas ».

Lors des derniers matchs de l’an dernier, la défense est plus sereine.
« Honnêtement, j’ai eu du mal à éliminer Mancini car mes trois défenseurs ont été victimes d’un jeu horrible sur les quintes et sur les deux milieux de terrain. En deuxième mi-temps, nous avons très bien fait et c’est un point important pour nous. Après une première mi-temps comme celle-ci, sortir sans défaite est positif. Zaniolo, même si je n’aime pas parler des absents, est un joueur qui a de la force physique et qui a un jeu individuel. Il nous a tellement manqué. Il reste encore trois semaines et on verra si demain vient quelqu’un qui peut nous aider et qui peut pousser Abraham à en faire plus car il a beaucoup parlé avec vous mais très peu joué ».

News:  Luis Enrique a été limogé, Luis de la Fuente a pris sa place

De qui parles-tu?
« Nous le savons tous mais nous ne le disons pas ».

Tant d’erreurs ?
« C’est pourquoi j’ai essayé d’être aussi honnête que possible avec vous et avec les gens qui sont à la maison. Je pourrais dire une chose dans le vestiaire et faire le phénomène devant vous. Le début de ce match ressemble aux matchs joués à San Siro contre Milan ou l’Inter. Nous devons grandir dans cette direction. On a besoin de gens importants, on espère qu’ils arriveront parce que c’est important. Karsdorp l’année dernière c’était une autre histoire, si cette année ça ne se passe pas bien je mettrai Celik. C’était un match difficile à gérer. Pour ce qui s’est passé, ce point nous convient. Et il est juste de dire que l’arbitre a joué un grand match. Dès le terrain j’avais le sentiment d’un arbitre de haut niveau ».

L’exultation d’Abraham à la fin ?
« J’aime que les joueurs fêtent et aient le sens de la difficulté de la justice. Je pense à nous tous que la première mi-temps n’était pas de nous. Abraham exultait, il savait que c’était un résultat important pour nous et que je serais plus sympathique dans le vestiaire ». Il le ramène TMW

ZURKOWSKI BOCCIATO EN ITALIEN, À PARTIR DE LUNDI SERA D’EMPOLI

Rejeté par l’Italien, Zurkowski est vendu à Empoli. Derniers jours en tant que joueur de la Fiorentina

Votez pour ce post

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page