« Je peux aussi changer de forme. Ranieri et Gollini jouent. Nico dans le doute »

Lors d’une conférence de presse à la veille de Fiorentina-RFS Riga, monsieur Vincenzo Italien présentait ainsi le défi de demain aux Franchi. Voici ses mots :

DÉBUT EN CONFÉRENCE « La glace a été brisée avec Twente. Pour nous, c’était un match très important et nous avions un adversaire très redoutable devant nous, l’attention était déjà forte depuis ce match. On arrive préparé, cette course nous a beaucoup laissé : ne sous-estimons rien, en Europe c’est très difficile surtout quand on ne connaît pas particulièrement ses adversaires et qu’il faut avoir un maximum de concentration. J’ai surmonté l’émotion en playoff, demain ce mini-tournoi commence, on va essayer de bien faire en commençant à la maison et en continuant à jouer comme on le fait ».

APPROCHE DES MATCHS « Féroce et convaincu, à chaque match. Surtout quand il y a des points importants en jeu, l’approche est importante. Si vous commencez fort, cela signifie que vous l’avez bien préparé et avec beaucoup d’attention et que vous voulez gagner la course. Nous le faisons souvent, nous sommes bons pour arriver chargés de nos compétences et demain est important. Surtout à la maison on est bien, on est toujours traîné et demain il faut savoir diriger le jeu ».

OBJECTIF DE LA LIGUE DE LA CONFÉRENCE « Le but est d’honorer une compétition souhaitée et gagnée à force de sueur, en essayant d’aller le plus loin possible. La concurrence est rude, surtout lorsque les équipes de la Ligue Europa arrivent et que les matchs intérieurs-extérieurs commencent. Là, ça va commencer à devenir très sérieux. Je ne sais pas où nous irons, les doubles engagements et certains efforts sont nouveaux pour nous. On essaie de s’y habituer, on veut apprendre vite »

MODÈLE ATALANTE « Ces dernières années, l’Atalanta a fait un parcours extraordinaire, mais pas en deux minutes. Ils sont un exemple pour ceux qui veulent aspirer à bien faire dans de nombreuses compétitions ».

RFS « Nous avons vu pas mal de matchs de l’adversaire, mais nous ne le connaissons pas très bien. Lors des éliminatoires de la Conférence, ils ont traversé un tour compliqué, comme mentionné précédemment, les plus grandes difficultés sont de ne pas les connaître en profondeur. Les Twente vus ici ressemblaient à une équipe, aux Pays-Bas, ils se sont transformés, triplant plus vite. J’attends tout. Ne sous-estimons jamais rien, nous nous concentrons sur nos qualités. J’ai lu qu’ils joueront sur la défensive, essayant de profiter des balles jouées superficiellement. Nous essaierons de ne pas faire cette erreur, dernièrement nous ne l’avons pas fait. J’espère que demain soir la qualité des interprètes sera renforcée ».

CONDITIONS NICO GONZALEZ « Nico a essayé, voyons comment il réagit. Il a ce problème, on a essayé de le protéger pour qu’il soit disponible : voyons comment il s’en sort avec la double formation et s’il faut l’amener ou pas ».

RANIERI « Ranieri jouera demain, je peux déjà vous le dire. Il vient d’un championnat important, où il est devenu le protagoniste d’un incroyable salut à Salernitana et demain il pourra profiter de cette opportunité. Je le vois concentré et motivé, il vient du secteur des jeunes et connaît le poids du maillot ».

DOUBLE ENGAGEMENT ASPECT MENTAL « Cette fois, nous avons eu quelques jours de plus pour le préparer, ayant plus de jours pour travailler sur les détails. Pour le reste, ce n’est pas facile de récupérer en deux jours. Nous voulons conserver l’identité et un haut niveau de performance, jusqu’à présent nous le faisons et c’est notre objectif ».

CHOIX DU GARDIEN « Nous entraînons progressivement nos adversaires… Demain Gollini jouera. Nous avons deux gardiens très fiables, comme je l’ai dit et je le répète Terracciano est en avance pour ses connaissances et parce qu’il travaille avec nous depuis un an. Il est peut-être un peu en avance mais la confiance dans les gardiens est totale ».

PÉNALITÉS « Vous savez ce que je pense des pénalités, on a trois-quatre joueurs qui bottent en fin de parcours, ça reste la règle que ceux qui le sentent tirent. Jovic est celui qui a déjà pris des pénalités, et celui qui va les frapper les rate. Ça ne peut pas affecter l’avenir, je suis désolé car ça aurait pu être un objectif important pour lui mais ça reste le principe de base. J’espère avoir plus de pénalités, ça veut dire qu’on est toujours posté dans la surface adverse. Ce n’est pas bien de massacrer ceux qui font des erreurs, mais il faut profiter des opportunités ».

CHANGEMENT TACTIQUE « Peut être. Déjà dans certains matchs joués, il y avait la possibilité, cela pouvait arriver, d’aller avec plus de pression et de physique devant. Jusqu’à présent, ce n’est pas que nous n’avons pas gagné les matchs parce que nous n’avions pas quatre ou cinq attaquants dans le rôle, mais parce que nous manquons du mauvais instinct qu’une équipe doit avoir si près de la surface de réparation ».

EXCLUSION BENASSI « J’ai dit que malheureusement quelqu’un serait laissé de côté et le regret est énorme. Il s’est comporté comme un professionnel, me mettant souvent en position de l’aligner. A contrecœur nous avons dû faire des choix, nous avons souvent discuté avec le garçon, le garçon est calme, serein, il s’entraîne avec ses coéquipiers. Il est désolé de ne pas être une valeur pour l’équipe mais il reste un professionnel sérieux et une personne respectée de tous ».

DU CENTRE SPORTIF: NICO GONZALEZ ET DUNCAN ABSENTS À L’ENTRAÎNEMENT DU MATIN DE LA FIORENTINA

Du centre sportif : Nico Gonzalez et Duncan absents de l’entraînement matinal de la Fiorentina

4.4/5 - (12 votes)

Laisser un commentaire