A Maracanã, dans l’après-midi du Radio TMWl’ancien footballeur Alberto Di Chiara parlé du moment de Fiorentina: « Pour l’instant les paris ne sortent pas, la faute peut être partagée. Peut-être que l’italien est homologué, avec un certain schéma, mais pour l’instant ils ne semblent pas dans les conditions psycho-physiques pour donner un changement à un championnat qui n’a jamais décollé depuis le début. Le bon entraîneur doit essayer d’avoir ses propres idées mais aussi de s’adapter aux joueurs dont vous disposez et à leur état de forme. Si vous voyez qu’ils ne partent pas, surtout physiquement, parce que c’était peut-être une préparation différente ou erronée, vous devez changer quelque chose. Si vous voyez que Jovic seul en attaque est incapable d’entrer dans le jeu, vous devrez peut-être essayer avec un autre attaquant à côté de lui. Au lieu de cela, il est resté têtu dans ses idées. Mauvais marché dans l’axe central ? Peut-être que l’italien, après le renouvellement, a demandé à intervenir sur le marché. Torreira ne le remplaçait pas et Amrabat n’est plus le même. De toute la campagne d’achat, Dodò est le seul à s’être avéré être le bon achat ».

L’UEFA EN COLÈRE CONTRE LA FIORENTINA

L’UEFA en colère contre la Fiorentina, j’arrive toujours en retard. Hollande, puis Istanbul, hier à Edimbourg

Votez pour ce post
News:  "Je travaille tous les jours pour retourner aider la Fiorentina"

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page