Au moins neuf personnes sont mortes dimanche 4 décembre en Afrique du Sud après s’être noyées dans une crue soudaine de la rivière Jukskei à Johannesburg. Ils ont été emmenés lors d’une cérémonie de baptême, ont indiqué les autorités. Huit autres personnes seraient portées disparues. « Nous avons récupéré deux corps hier et sept autres aujourd’hui », a déclaré le porte-parole des services d’urgence de Johannesburg, Robert Mulaudzi, à l’agence de presse DPA.

On s’attend à ce que ce nombre augmente à mesure que les opérations de recherche et de sauvetage se poursuivent. Mulaudzi a déclaré que 33 fidèles se sont rassemblés le long des rives de la rivière dans la banlieue de Johannesburg, à Bramley Park, pour le rite du baptême. Une tempête soudaine a provoqué des inondations et un fort courant, a-t-il déclaré. Les congrégations se rassemblent souvent pour accomplir des rituels religieux, y compris la purification et le baptême le long de la rivière Jukskei, qui traverse de nombreuses villes, dont Alexandra à l’est de Johannesburg.

Votez pour ce post
News:  Aussi deux enfants dans les fosses communes d'Izyum

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page