C’est l’une des nouvelles actions contestataires mises en place par les éco-militants : coller au bitume des rues. Le dernier cas, très récent, s’est produit à Mayence, en Allemagne. Dans la ville non loin de Francfort. Là, quatre militants du climat se sont collés à l’asphalte d’une allée de pont.

La police et les ambulanciers sont arrivés sur les lieux. Pour trois d’entre eux, il n’a pas fallu longtemps pour les détacher du sol aussi parce que, selon des sources d’agences étrangères, les policiers allemands sont prêts à ces éventualités étant donné qu’en Allemagne, ce n’est pas la première fois que cela se produit . Pour trois d’entre eux, de l’huile d’olive, des spatules et des seringues ont suffi.

Il y avait de plus gros problèmes avec le quatrième, qui avait de la superglue mélangée à du sable et des morceaux d’asphalte. Un mélange mortel, donc au final il a fallu faire venir quelques ouvriers du bâtiment avec du matériel lourd pour le découpage et le forage. Finalement, la main de l’homme a été libérée après plus de deux heures de travail.

Un exploit. A tel point qu’au final, un gros morceau d’asphalte cassé est resté attaché à la main de l’activiste, qui a également passé un mauvais moment car, comme l’ont expliqué certains professionnels de la santé, ce genre de choses peut aussi entraîner la perte d’une main.

Votez pour ce post
News:  Pourquoi utiliser 3D systeme ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page