Il y a aussi un groupe d’Italiens parmi les 300 touristes étrangers bloqués au Machu Picchu, la cité perdue des Incas située au Pérou. La voie ferrée qui relie le site archéologique a été bloquée par certains manifestants qui ont occupé les voies pour protester contre le gouvernement. Le groupe aurait passé la nuit dans un hôtel en attendant que les équipes de travailleurs du concessionnaire Ferrocarril Transandino réparent les voies endommagées sur le tronçon Urubamba-Ollantaytambo-Machu Picchu. D’après ce que l’on apprend, des touristes italiens seraient en contact avec la Farnesina.

Continuer la lecture sur Today.it

Votez pour ce post
News:  Les "championnats du monde de la honte", le Parlement européen face au Qatar

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page