Histoires

Depuis quelques temps, on parle d’une version féminine de 007, mais le dernier protagoniste de la saga freine l’enthousiasme : « Il ne devrait pas être nécessaire de voler des personnages »

Ana de Armas, 34 ans – Photo Instagram


À une époque où l’égalité devient souvent plus symbolique que concrète, l’actrice Ana de Armas éteint l’enthousiasme à l’idée d’une femme James Bond, une version qui fait débat depuis un certain temps. « Une femme James Bond ? Il n’y en a pas besoin », répond à The Sun l’actrice, protagoniste du dernier chapitre de la saga 007 No Time To Die et qui vient de débarquer sur Netflix avec le film L’homme gris.

Après les perplexités de Daniel Craig, son collègue y met également un terme. « Il ne devrait pas être nécessaire de voler le personnage de quelqu’un d’autre pour prendre le relais », souligne-t-il. « J’aimerais que les rôles féminins, même si Bond reste un homme, soient mis en scène différemment, avec des rôles et des accolades plus conséquents : c’est plus intéressant que de chambouler les choses. »


Votez pour ce post
News:  "Dans la société covid nous sommes tous de plus en plus seuls, je reçois des avances de personnes auxquelles je n'aurais jamais pensé"

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page