Les statistiques

En cette année noire de la pandémie, il y a eu une baisse inattendue de 15 % du nombre de séparations par rapport à l’année précédente. Voici toutes les données fournies par la section de la famille du tribunal de Rome et traitées par l’Association de droit et de psychologie de la famille (DPF)


Votez pour ce post
News:  Toutes en minijupes : la contestation des étudiantes françaises pour dire non au sexisme

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page