La Commission européenne s’oriente vers une réduction d’une partie des fonds européens destinés à la Hongrie de Viktor Orban. Selon ce qui est apparu à Bruxelles, la coupe pourrait toucher jusqu’à 20% des ressources allouées à Budapest. La raison? « Graves irrégularités systémiques, lacunes et faiblesses dans les procédures de passation des marchés publics ».

Dans une communication du commissaire au budget, Johannes Hahn, au collège des commissaires, il est noté qu' »il y a eu des pourcentages inhabituellement élevés de contrats attribués en présence d’un seul soumissionnaire, des contrats attribués à des entreprises spécifiques, qui sont gagner progressivement de larges tranches de marché, ainsi que de graves lacunes dans l’attribution des accords-cadres », c’est-à-dire le type de contrat utilisé dans les marchés publics qui permet au bénéficiaire de ne pas avoir à atteindre tous les objectifs de l’accord, mais d’avoir suffisamment parties de celui-ci pour pouvoir continuer dans la relation les détails aux étapes ultérieures du travail.

En outre, « il existe des indications d’éventuelles ventes aux enchères irrégulières de terres agricoles appartenant à l’État, ainsi que des problèmes liés à la prévention, l’identification et la correction des conflits d’intérêts ». Enfin, « il existe des inquiétudes quant à la non-application des règles de passation des marchés publics et de conflit d’intérêts aux fiducies d’intérêt public » et aux entités gérées par celles-ci, et au « manque de transparence concernant la gestion des fonds par ces fiducies ».

« Ces problèmes et leur récurrence dans le temps démontrent une incapacité, une réticence ou une réticence systématique de la part des autorités hongroises à empêcher les décisions contraires à la loi applicable, en matière de marchés publics et de conflits d’intérêts, et donc à faire face de manière adéquate aux risques de corruption. Ils constituent violations du principe de l’État de droit, en particulier des principes de sécurité juridique et d’interdiction de l’arbitraire des pouvoirs exécutifs et soulèvent des inquiétudes quant à la séparation des pouvoirs », a expliqué le commissaire.

News:  Le français Total accusé de vendre du kérosène à l'aviation russe

Hahn estime que « le risque financier pour la bonne gestion financière du budget de l’Union peut être considéré comme très important, justifiant un niveau d’impact financier très élevé pour les mesures ». Selon les estimations de l’eurodéputé vert Daniel Freund, la Hongrie devra se passer de 20 % de tous les fonds auxquels elle aurait droit pour la période de sept ans 2021-2027.

« Il est juste que la Commission agisse enfin et veuille geler les fonds. Cependant, plusieurs milliards d’euros de fonds européens continueront d’être exposés à la corruption » du « système » du Premier ministre Viktor Orbán, a déclaré Freund à Politico. La semaine dernière, en raison des pressions causées par l’affaiblissement du forint, le gouvernement hongrois a annoncé qu’il voulait établir une « autorité indépendante » pour lutter contre la corruption dans l’espoir d’apaiser les craintes à Bruxelles et de débloquer les fonds de l’UE.

Le nouvel organe, qui selon Budapest sera mis en place d’ici le 21 novembre, aura pour tâche de « prévenir, détecter et remédier aux irrégularités » dans la gestion des fonds européens. Cette dernière peut intervenir au cas où les autorités compétentes « ne prendraient pas les mesures nécessaires » contre la fraude. Mais Bruxelles a émis quelques doutes sur l’efficacité réelle du nouvel organe.

Les tensions entre Budapest et Bruxelles s’intensifient de plus en plus. Lors de la plénière de cette semaine à Strasbourg, un texte sera voté pour bloquer les fonds du Fonds de relance hongrois « jusqu’à ce que le pays se conforme aux recommandations et arrêts des tribunaux ». Selon les députés, la Hongrie ne peut plus être considérée comme une démocratie à part entière. Les principaux sujets de préoccupation vont du fonctionnement du système constitutionnel et électoral à l’indépendance judiciaire, de la liberté académique et religieuse aux droits des minorités.

News:  Voici les régimes les plus tendance de l'été 2022

Votez pour ce post

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page