Vulvodynie

« C’est une maladie souvent sous-estimée par les gynécologues eux-mêmes, qui la qualifient le plus souvent de symptôme résultant d’une conversion hystérique ou d’une profonde détresse psychologique. Pourtant le diagnostic est assez simple ». L’entretien avec le Dr. Roberto Bernorio, membre de l’Association nationale de la vulvodynie


Votez pour ce post
News:  « Réceptionniste recherché, envoyer une photo en maillot de bain » : l'annonce a déclenché la polémique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page